LES PARTENAIRES

 

Depuis sa création, des millions de Juifs ont pu rejoindre Israël et s’y intégrer… 

900 localités et les principales infrastructures ont été créées : El Al, la Compagnie d’électricité…

Le Keren Hayessod est présent dans 47 pays sur les 5 continents.

 

Aujourd’hui, le Keren Hayessod en France, agit au cœur de la société israélienne pour :

  • Réduire la fracture sociale

  • Relier la jeunesse de France à Israël

  • Répondre aux urgences du moment : guerre, terrorisme, etc. 

 

Un projet soutenu par la FONDATION FRANCE ISRAËL 

Le Keren Hayessod a créé un partenariat avec la Fondation France-Israël afin de soutenir un de ses programmes phares, MASSA, qui permet à des jeunes âgés de 18 à 30 ans de séjourner de 5 à 10 mois en Israël, dans un cadre académique ou encore de stages professionnels. Massa leur offre une expérience unique, qui les enrichit humainement et leur apportera une autre vision d’Israël. 

1/3

KEREN HAYESSOD

 

1/3

Nous vous proposons de soutenir le Maguen David Adom en contribuant à renforcer le programme Unité Internationale dont la vocation est la formation de médecins français au secours médical d’urgence en Israël.

 

Ils sont désormais 160 médecins à travers la France, originaires de Paris, Marseille, Nice, Montpellier et d’autres villes encore.

Ils ont décidé de rejoindre ce programme et devenir ainsi volontaires au sein des équipes d’intervention du MDA.

 

De manière concrète ces femmes et ces hommes contribuent à sauver des vies en Israël, ils font bénéficier le Maguen David Adom de leurs compétences en rejoignant une mission humanitaire qui repose sur les valeurs qui nous unissent : Générosité, Entraide et Fraternité.

 

En cas de catastrophe humanitaire majeure, l’Unité Internationale est appelée à rejoindre les équipes du MDA en Israël et ainsi renforcer les unités de secouristes. Pour ce faire, les médecins français suivent une formation intensive d’au moins une semaine par an en Israël, assistent à des formations de mise à niveau en France et réalisent régulièrement des gardes dans les ambulances du MDA lorsqu’ils séjournent en Israël.

 

Les médecins de l’Unité Internationale s’illustrent aussi à travers de très belles actions en France, en prodiguant notamment dans les écoles, les centres communautaires, auprès d’associations et de particuliers, des formations aux 1ers secours. Ainsi, ce ne sont pas moins de 4,000 personnes qui sont initiées chaque année aux gestes qui sauvent. Adultes, adolescents et enfants nous sommes tous concernés par l’acquisition de ce précieux savoir.

MAGUEN DAVID ADOM

L’Unité Internationale du MDA France

Les missions du MDA

 

Le Maguen David Adom en Israël est

L’organisation nationale des secours pré-hospitaliers. Chaque année, 17.000 secouristes répondent à2,000,000 d’appels d’urgences. Arrêts cardiaques, attentats, accidents de la route … notre temps d’intervention en moyenne est de 4,6 minutes, toutes les 38 secondes une ambulance sort de sa base pour secourir un blessé, patient ou malade.

 

Le MDA a parmi ses prérogatives, la gestion de la Banque Nationale du Sang en Israël. Tous les ans, près de 400,000 unités sanguines sont collectées, traitées et distribuées par notre organisation à l’ensemble des hôpitaux du pays.

 

Enfin, en tant que Société de Croix-Rouge, le Maguen David Adom intervient sur des missions humanitaires en Israël au profit des plus démunis (150,000 colis alimentaires collectés et distribués chaque veille de fête) mais aussi partout dans le monde afin d’apporter secours et aide médicale en cas de catastrophe majeur (Haïti, Népal, Bénin, Kenya …)

 

HADASSAH FRANCE

En 2013, la Fondation France – Israël et l’Association Hadassah France ont établi un partenariat stratégique afin de développer des actions communes et d’offrir la meilleure visibilité à leurs projets, parmi lesquels la campagne de collecte de l’Impôt sur la Fortune Immobilière (IFI, ex-ISF) ou encore l’organisation d’événements de prestige comme la Soirée de Gala annuelle ou Les Rencontres de Hadassah, cycle de conférences scientifiques.

Depuis sa création en 1985, l’Association Hadassah France (loi de 1901) œuvre afin de collecter des fonds pour le Centre Hospitalo-Universitaire Hadassah de Jérusalem, établissement privé. L’axe essentiel de sa mission est le Soutien de la Recherche, domaine dans lequel le C.H.U. Hadassah excelle et a acquis une reconnaissance à l’échelle mondiale. En outre, son rôle de passerelle entre Israéliens et Palestiniens, unanimement salué par la communauté internationale, a été reconnu par une Nomination au Prix Nobel de la Paix en 2005.

1/3

En 2018, Hadassah France compte de nombreux partenariats, développés dans le cadre de projets collaboratifs franco-israéliens inédits, établis avec les plus grandes institutions françaises médicales telles que :

– L’Institut de la Vision de Paris, dirigé par le Professeur José SAHEL, dans le domaine des rétinites pigmentaires et notamment de la DMLA (Dégénérescence Maculaire Liée à l’Age)

– L’Institut Necker, en hématologie

– L’Hôpital Saint-Louis, en chirurgie digestive

– L’Hôpital Européen Georges-Pompidou, dans le domaine de la Cardiologie en particulier de la bicuspidie aortique

– Le C.H.U. de Toulouse, pour le stage de plusieurs mois d’un interne en médecine français, au C.H.U. Hadassah de Jérusalem

– L’Hôpital de la Pitié-Salpêtrière, dans le domaine de l’Oncologie

En 2019, grâce à la générosité de ses fidèles donateurs et l'engagement de ses nombreux partenaires - dont la Fondation France Israël - Hadassah France a choisi de soutenir deux disciplines essentielles de la Médecine : 

l’oncologie, en particulier pulmonaire, et la Chirurgie Réparatrice et Reconstructrice. 

 

Si la première revêt une importance capitale, ne serait-ce qu’au regard du cancer qui constitue la première cause de mortalité en France et la deuxième dans le Monde, la seconde est tout aussi essentielle, qu’il s’agisse de reconstruire, aussi bien au sens propre qu’au sens figuré, les personnes atteintes de cancers, que de soigner et accompagner les trop nombreuses victimes d’actes de guerre et de terrorisme. 

  

Ce soutien de Hadassah France et de ses parties prenantes s'exprimera sous différentes formes : 

-        acquisition de matériel pour le C.H.U. Hadassah de Jérusalem 

-        projets de Recherche collaborative entre la France et Israël 

-        conférences thématiques 

-        ou encore partage de savoir-faire entre professionnels de la Médecine. 

Hadassah France est aujourd’hui présidée par le Professeur Emmanuel MESSAS et le Docteur Sydney OHANA, et appartient à un réseau international de 30 antennes, réparties sur les 5 continents, et comptant plus de 300 000 membres.

 

1/7

À propos… de Leket Israël

     

En Israël plus de 1 900 000 personnes ne mangent pas à leur faim... 850 000 d’entre elles sont des enfants.

Leket Israël, Banque Alimentaire Nationale israélienne, agit contre le gâchis et l’insécurité alimentaire, les denrées sont collectées auprès

de plus de 1000 professionnels de l’alimentation…

LEKET ISRAËL

LEKET ISRAËL c’est:

  • 56 000 bénévoles et 380 organisations qui participent aux différents projets de Leket Israël

  • 175 000 personnes nourries chaque semaine

  • 195 associations soutenues… 160 000 € destinés à l’amélioration de leurs structures d’accueil

  • 14 400 tonnes de collecte alimentaire auprès  de professionnels, Ministères, cafeterias, restaurants, hôtels...

Leket France c’est :

  • Le renforcement du « volon-tourisme» français en Israël en offrant la possibilité à des centaines de touristes de faire du bénévolat en famille dans les domaines de la cueillette.

  • Les moments de Leket-France pour des activités de rencontres entre amis où l’on associe convivialité et actions de solidarité (cueillettes en Israël, tournois de cartes, sorties spectacles, conférences-débats)

Pour nous joindre:  

Président :                         Robert KARSENTY   06 80 91 31 77 

Secrétaire Générale :      Sophie UZAN             06 62 24 28 93 

Trésorier :                           Marc SMADJA         06 60 95 12 10

        

Les Amis de Leket Israël - France:

88 Avenue des Ternes, 75017 PARIS

 

ISRAËL AND YOO

Israel and Yoo  inspire ses visiteurs par des récits personnels qui font voyager : Du Negev avec Maryem Arkaik, femme d’affaires bédouine créatrice d’une marque de cosmétiques, « La fille du désert »,  à la Galilée avec Zeidan Atashi, chef druze et premier représentant d’Israël aux Nations unies, vers les monts de Judée avec Eli Ben Zaken et son chai « le grand Castel » reconnu internationalement ou Itsik Zivan, entrepreneur social qui crée une cantine scolaire livrant plus de 10.000 repas par jour aux enfants du Sud.

 

Fort de son contenu exclusif, disponible en Français et en Anglais, Israel and Yoo a construit un réseau global de communication digitale avec son site internet optimisé et sa page Facebook.  

 

Israel and Yoo, membre de la FONDATION FRANCE ISRAEL, accroit ainsi son contenu et étend sa visibilité internationale à travers son réseau de représentants et sa plateforme numérique.

 

Pour nous joindre : 

www.israelandyoo.com

nriahi@hotmail.com

Créé en 2015, IsraelandYoo a pour mission de repositionner l’image d’Israël dans le monde au travers d’interviews de citoyens qui composent la société israélienne, une véritable mosaïque humaine, rendant Israël unique mais méconnu et mal compris.

 

1/4

Aux origines...

Il y a 10 ans, ma mère nous quittait brutalement laissant pour héritage un amour des autres sans limite, plus particulièrement des enfants injustement touchés par la maladie. Laborantine durant plus de 30 ans, elle connaissait aussi bien le courage des petits face aux épreuves que la souffrance des parents.

Nos ambitions !
Il était naturel pour ses enfants de continuer dans cette voie, alors en Novembre 2008, j’ai créé l’association Un Cadeau Pour La Vie et accompagné de bénévoles, je parcours les hôpitaux pédiatriques afin d’améliorer le bien-être des enfants malades, du petit cadeau courage jusqu’à la réalisation de rêves d’enfants en passant par les goûters à thème, la décoration de services, et bien d’autres encore. Nous sommes à la disposition des soignés et des soignants afin de répondre à leurs besoins.

MATANA LAHAIM

Une aventure au service des enfants… 

C’est tout ensemble que nous pouvons améliorer les choses, et je n’ai rien connu d’aussi fort émotionnellement qu’un enfant hospitalisé qui vit son rêve le plus fou, jamais je n’oublierais le sourire de ces enfants lorsqu’on fête leur anniversaire, et le regard bienveillant de leurs parents. Il s’agit de permettre une parenthèse agréable dans ce que la vie offre de pire.


Nous intervenons à la demande des hôpitaux israéliens afin de les aider à mieux prendre en charge les enfants malades, le dévouement des français de l’étranger se met au service des petits patients Israéliens.  

Née de cette expérience et de cette volonté, l’association ouvre en 2017 son antenne Israélienne « Matana Lahaim » afin d’y mener les mêmes actions, aidée par les bénévoles ayant fait leur alya..Ainsi ils continuent les belles actions dans les hôpitaux des principales villes d’Israël.

Nous intervenons sans distinction de pathologie. Du cadeau pour encourager les enfants ayant des soins douloureux , jusqu'à la décoration de service , en passant par la réalisation de rêves d’enfants , les animations et le financement de matériels favorisant le bien être à l’hôpital , notre champ d’action est large et n’a qu’un seul but : redonner le sourire aux enfants hospitalisés.

.

Pour continuer à mener à bien ces actions, nous avons besoin d’être entouré et aidé.

 

www.matanalahaim.org

 

COPELFI

L’Association pour les Conférences de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent de langue Française en Israël est une association régie par la loi de 1901 sans but lucratif. COPELFI a été fondée en 1989 à l’initiative de Sam TYANO, professeur de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent à Tel-Aviv, et de Michel VINCENT, Psychiatre, psychanalyste du Centre Alfred Binet, le département de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent de l’Association pour la Santé Mentale dans le 13° arrondissement de Paris a constitué son premier siège social. Elle est aujourd’hui présidée par Eric Ghozlan, psychologue clinicien, psychanalyste et universitaire côté français et relayée par le Dr Dolly Amoyelle, pédopsychiatre, côté israélien.

Depuis près de 30 ans, l’association est très active dans les échanges scientifiques franco israéliens dans le domaine de la psychiatrie et de la psychologie de l’enfant et de l’adolescent par l’organisation chaque année de journées en France dans les universités ou centre hospitaliers de Paris et de province et tous les deux ans par l’organisation d’une conférence d’une semaine en Israël pendant la période des vacances de la Toussaint.

L’association regroupe des professionnels de santé mentale des deux pays et s’appuie sur le réseau constitué par les membres de son Conseil d’Administration constitué de 21 membres dont un certain nombre sont des professeurs des universités françaises et/ou chefs de service des hôpitaux (Rennes, Paris, Nice, Université Amiens, Université Paris Diderot…).

La réputation sur le plan scientifique de notre association est établie et nous permet d’associer les responsables des grandes sociétés savantes françaises et israéliennes parmi lesquelles pour la France la SFPEADA Société Française de Psychiatrie de l’Enfant et de l’adolescent et Disciplines Associées dont je fais partie du Conseil scientifique, la Société Française de Psychiatrie, le magazine Perspectives Psy et côté israélien, la Société Israélienne de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent et la Société Israélienne de Psychanalyse de l’Enfant et de l’Adolescent. Par ailleurs les Universités Paris-Diderot, Jules Vernes de Picardie et occasionnellement d’autres universités sont partenaires impliquées dans nos échanges avec les universités israéliennes de Jérusalem et de Tel Aviv.

Comme vous pouvez le constater en consultant le programme de notre dernière conférence en Israël en 2016, notre programme d’activité allie conférences scientifiques, culturelles et visites d’institutions publiques et privées œuvrant dans le champ des soins psychiatriques aux enfants et adolescents.

Le principe affirmé de nos échanges scientifiques inter institutionnels et inter universitaires s’appuient sur l’invitation et la participation systématique de professionnels des deux pays. Ainsi chaque journée organisée en France dans un centre hospitalier ou dans une université française est l’occasion d’un échange approfondi entre le public (entre 150 et 300 personnes) et nos intervenants dont au moins un professionnel israélien est invité d’honneur. Cette action contribue également à lutter contre les tentatives de boycott des universitaires israéliens.

Journées françaises en 2016 et 2017 et XIVème conférence en Israël 

L’année 2016 a été très riche en rencontres et échanges scientifiques entre les professionnels des deux pays avec en point d’orgue la XIVème conférence en Israël du 26 octobre au 2 novembre 2016 ponctuée par la réception organisée entre l’honneur de COPELFI en présence de Mme l’ambassadrice Hélène Le Gal à l’Institut Français de Tel-Aviv qui nous annoncé vouloir soutenir dans le cadre de l’année croisée France Israël notre XVème conférence prévue en 2018. 

Journée de Paris « Autour de la pensée de Bernard Golse et des soins à la petite enfance » à l’Hôpital Necker enfants malades le 10 janvier 2016 en présence de note invitée israélienne, la pédopsychiatre Mri Keren, présidente de l’Association mondiale de santé mentale du bébé (WAIMH).

Journée de Lyon le 4 mars 2016 à l’Hôpital Vinatier organisée par les Prs Sylvie Tordjman, membre de notre CA et Nicolas Georgieff autour de « L’autisme ». Alexandre Aiss, directeur d’un institut pour enfants autistesBeith Shemesh en Israëlfut l’invité de Copelfi à cette occasion.

Journée de Marseille le 29 avril à l’Hôpital Valvert sur le thème « L’enfant qui n’apprend pas ».

 

La XIVème conférence en Israël du 26 octobre au 2 novembre 2016, intitulée : PASSEURS DE TEMPS Le Temps dans la rencontre thérapeutique. L'enfance et l'adolescence en tant que passage culturel et identitaire (cf PJ) avec la participation active du Président de la Société Française de Psychiatrie de l’Enfant et de l’Adolescent (SFPEADA), Pr Michel WAWRZINIAK

Activités de l’année 2018

Journée du 24 mai 2018 à l’Université Paris Diderot

Nous proposons cette nouvelle rencontre avec COPELFI et l’ALFEST (Association de Langue Française d’Etude du Stress Traumatique) en partenariat avec l’Université Paris Diderot pour interroger l’impact traumatique des attentats terroristes modulé par la répétition et la durée, avec une ouverture à l’international, avec le partage d’expérience de professionnels d’Espagne et d’Israël également confrontés à la gestion de crises à répétition.

 

INTERVENANTS : Paul Laurent Assoun, Florence Askenazy (Nice), Thierry Baubet (ALFEST), Roland Chémama, Jacques Dayan, Eric Ghozlan, muriel Katz (Suisse), Christian Hoffmann, Ouriel Rosenblum, Sam Tyano (Israël), Dominique Sabbah (Espagne), Gilbert Vila (ALFEST)

 

XVème conférence de COPELFI en Israël octobre 2018

Nous organisons en Israël du 21 au 28 octobre 2018, notre XVème conférence sur le thème du terrorisme malheureusement très actuel pour nos deux pays. Ce thème «  Traumas, terreur, terrorismes : vague après vague… » dont le programme s’inscrit dans la poursuite de nos travaux inaugurés Boris Cyrulnik en 2014 qui a participé à notre XIIème conférence intitulée « Autour de la transmission » 

 

1/6

KELIAH

NOURRIR

Distribution de CARTES ALIMENTAIRES

Assistance  aux SURVIVANTS de la SHOAH

Distribution quotidienne de Repas dans les Ecoles

 

SOIGNER

Partenaire actif de l'hôpital RAMBAM à HAIFA

 

EDUQUER

Distribution de BOURSES

Soutiens psychologiques et pédagogiques

 

INTEGRER

Assistance aux nouveaux immigrants et aux personnes en grandes difficultés

Voici la CARTE DE CREDIT ALIMENTAIRE sponsorisée par KELIAH,

en partenariat avec les mairies et distribuée aux plus défavorisés en ISRAEL.

00:00 / 00:41
 

THÉATRE ISRAÉLIEN

Les valeurs sociales du théâtre

Le théâtre comme une force du changement social : 345 000 jeunes en difficulté vivent aujourd’hui en Israël. Notre projet permet aux enfants défavorisés de bénéficier de cours de théâtre, d’être entendus, d’être vus et d’adopter une vie normée par autre chose que par la rue. Le théâtre fournit les outils nécessaires à ces jeunes en difficulté : lieu d’auto-expression, renforcement de l’estime de soi, connaissance de son potentiel, le travail d’équipe, l’intégration sociale, la compréhension des autres, le dialogue mutuel, la confrontation aux conflits et à ses souhaits et bien plus encore.

L’art comme un outil de travail: L’art permet aux adolescents d’exprimer leurs sentiments et leurs pensées, leurs peurs ou hontes sans se sentir menacés. Il s’agit de toute une palette d’expressions qui se retrouvent dans les œuvres dramatiques où le conflit, le dialogue et les émotions fortes s’entremêlent. Au théâtre, les jeunes sont confrontés à une gamme variée de personnages et d’opinions et les appréhendent pour mieux cerner les diverses manières de penser. Notre théâtre qui permet aux participants de s’exprimer par eux-mêmes, d’entendre et voir l’autre, améliore leur capacité de communication, leur concentration, leur empathie et leur conscience sociale.

Le théâtre, un outil d’intégration sociale : Le théâtre vient en aide aux jeunes en difficulté pour leur faire découvrir un monde nouveau et stimulant, pour développer leurs centres d’intérêt et pour leur apporter tant une activité positive durant les après-midi qu’une formation professionnelle. Les cours pratiques du théâtre nourrissent les savoir-être

et savoir-faire nécessaires à la vie tels que: se mouvoir dans un environnement où le groupe est sans danger (ce dont ils sont généralement dépourvus), des compétences linguistiques de par les textes dramatiques, l’analyse psychologique des personnages et des dialogues, les appréhensions de l’image corporelle par la création de costume, comment prévenir, gérer et

mettre un terme à un conflit etc...

Démographie et localité

Le théâtre se trouve dans le quartier Daled de Jaffa au théâtre Ennis. Ce quartier est un espace social comprenant une grande variété de populations avec lesquelles il est fascinant de travailler et qui génèrent et rendent propice une pratique du théâtre riche et unique. Le public du théâtre qui est multiculturel, provient de toutes les composantes de la société, mais surtout ce sont les résidents de Jaffa : des juifs, des arabes, des nouveaux immigrants de Russie et d’Éthiopie. Le théâtre fonctionne avec la municipalité, lance et met en place des activités au sein de la collectivité où il se situe.

Agenda

Le théâtre offre un enseignement professionnel, intensif et diversifié de deux ans incluant une gamme complète de cours de théâtre aux 75 adolescents en difficulté provenant de toutes les composantes de la société. Le centre les accueille cinq fois par semaine.

Nous avons lancé notre activité en novembre 2014 avec des jeunes participants de milieux socioculturels divers. : juifs , arabes, immigrants etc...

Les participants qui ont entre 14 et 18 ans, proviennent pour la plupart d’entre eux principalement d’environnements déstructurés et sont confrontés à des problèmes tels que la prostitution, la violence, la toxicomanie, la maltraitance et beaucoup d’autres situations de détresse.

 

Formation et Équipe enseignante

Chaque semaine, les adolescents participent aux cours de formation dans les domaines suivants :

Analyses de monologues et de personnage : L’analyse de personnages divers, de leurs visions et leurs points de vue et des conflits ; par le travail d’équipe et par le processus émotionnel des personnages, les adolescents sont confrontés à leurs sentiments et à leurs vies. Ce cours est actuellement enseigné par Gal Hurvitz, fondatrice et directrice du théâtre

en France et en Israël.

Cours de théâtre physique : Cours de théâtre de clown et de masques, cours de Commedia dell’arte, cours de cirque et beaucoup d’autres types cours physiques. La formation physique de théâtre permet d’acquérir et de renforcer l’assurance, la confiance en soi, l’autodérision, l’image corporelle et plus encore. Ce cours est enseigné par Ronen Sadis,

clown professionnel et artiste de cirque.

Travail sur la voix et cours de chant : par Mira Awad, chanteuse et actrice arabe israélienne célèbre connue pour promouvoir la paix par l’art et le chant. En chantant, ils découvrent les paroles et l’importance des mots au théâtre et dans la vie.

Cours d’improvisation : ce cours améliore les aptitudes essentielles à la vie telles que la spontanéité, la réactivité (les réactions immédiates à différentes situations), le pragmatisme, la gestion de contraintes du temps. Ce cours apprend à travailler en collaboration avec les

autres et sans peur. Ce cours est actuellement enseigné par Effim Rinnenberg, metteur en scène, acteur connu à Jérusalem et fondateur du théâtre Martef.

Cours d’Acting : ce cours est enseigné par Maor Zagory, Alma Dishi, Hava Ortman, Agam Rodberg, Yeoshua Sobol et beaucoup d’autres professeurs.

Cours de création de Costume et de maquillage : Cours d’histoire et de création de costume, du costume d’époque du 16ème siècle jusqu’à celui du théâtre contemporain et cours de maquillage enseigné par Yuval Kaspin et Liron Menkin, tous deux créateurs de costumes pour le théâtre national d’Habima entre autres. Les adolescents créent les costumes pour le spectacle de fin d’année ainsi que pour un spectacle professionnel en

collaboration avec l’association de chorégraphes israéliens. Cette collaboration a été établie cette année.

Cours d’écriture : Cours qui comprend tant l’écriture de monologue que l’écriture d’une pièce de théâtre. À la fin de l’année, le théâtre publie un livre rassemblant les textes et monologues des adolescents qui seront joués et mis en scène par la classe de théâtre.

Ils nous soutiennent

La municipalité de Tel Aviv soutient le projet en mettant à disposition le théâtre Ennis.

Parmi nos soutiens ou donateurs : La municipalité of Tel Aviv, le FSJU à Paris, La fondation Yahel, La fondation Arkin et la Fondation de France.

Le théâtre Beit Lessin : organise des cours et conférences avec les acteurs et metteurs en scène du théâtre, offre des places gratuites de spectacles aux adolescents. Nous sommes en train de mettre en place un programme d’apprentissage dans lequel les jeunes seront les

apprentis de création de costumes du théâtre Beit Lessin.

L’association israélienne des chorégraphes : Nos adolescents vont créer les costumes pour l’un de leurs spectacles et participeront comme acteurs à l’un des spectacles de danse du théâtre des chorégraphes.

La compagnie de danse Inbal : Nos adolescents vont voir leurs spectacles et participent au master class avec Inbal Pinto et Avshalom Polak, qui sont les deux chorégraphes les plus importants en Israël.

Le théâtre Gesher : Nos jeunes vont monter leurs spectacles au théâtre Gesher également.

Le théâtre israélien Etty Hillesum pour les jeunes

Adolescents de Jaffa- une Diversité Humaine

Le théâtre israélien Etty Hillesum pour les jeunes est un projet unique et sans précédent, qui a été fondé dans le cadre d’une coopération franco-israélienne. Le théâtre qui se situe dans le quartier Yaffo Daled à l’auditorium Ennis, offre une formation intensive et très diversifiée aux métiers du théâtre aux jeunes en danger provenant de toutes les strates de la société : Juifs, Arabes, Ethiopiens, immigrés illégaux et encore. La formation est dispensée par d’éminents professionnels du théâtre en Israël et en France. À la fin de l’année, les élèves produisent un spectacle entièrement créé par eux depuis l’écriture du script de la pièce de théâtre jusqu’à la création des costumes.

Le projet permet à des jeunes marginalisés non seulement d’accéder à la scène pour être vus et entendus mais aussi de s’intégrer à la vie de la communauté grâce aux outils qu’ils ont acquis au théâtre.

Le projet

Notre théâtre offre aux jeunes de Jaffa et sud de Tel-Aviv- Juifs, Arabe, Ethiopiens, immigrés illégaux et encore, provenant de milieux familiaux et socioculturels difficiles, une solution adaptée aux aptitudes de chacun. Les valeurs sociales sont incarnées dans les arts du théâtre et permettent aux adolescents en difficulté de collaborer, de rencontrer les meilleurs professionnels du métier et de trouver une passion, un intérêt et un engagement durant les après-midi. Au théâtre Etty Hillesum pour les jeunes, chaque jeune garçon et jeune fille bénéficie de la possibilité de découvrir tous les aspects du théâtre et de se professionnaliser dans le métier qui leur tient à coeur. Ce sont les adolescents qui créent la pièce de théâtre, écrivent les textes, jouent les rôles, choisissent la musique et participent à tous les stades de la production de la pièce de théâtre avec l’assistance des meilleurs professeurs qui leur enseignent tout au long de l’année

Notre mission

Etty Hillesum était une jeune femme de 27 ans qui vécue durant l’occupation nazie aux Pays-bas. Elle a écrit un journal qui fut publié 40 ans après avoir péri à Auschwitz. Au coeur de son journal repose l’idée de la compassion humaine mais aussi celle de la nécessité de l’art et de la beauté pour surmonter les nombreux obstacles auxquels nous sommes confrontés. Avec son art et ses écrits, Etty Hillsum a été capable de faire face aux épreuves terrifiantes et sans limites qui lui ont été imposées par les nazis. Avec le recours au dialogue, à la compassion pour les autres, à la foi dans la bonté de coeur et surtout à la grandeur de l’esprit humain durant les moments tragiques de guerre, elle a été capable de transformer son monde et d’atténuer la souffrance des autres.

Nous avons décidé de façonner la troupe de jeunes selon l’état d’esprit d’Etty Hillesum, de le recréer au sein du théâtre et du melting-pot de la société israélienne ; ce théâtre sera fondé sur le dialogue, la compréhension, la beauté et l’art.

Nous voulons servir de point de référence du vivre ensemble pour ces jeunes en difficulté et

pour les divers secteurs de la société israélienne. Le théâtre offre l’opportunité de créer,

d’ambitionner, de se fixer des buts positifs et réalisables et d’expérimenter dans tous les

aspects du théâtre.

 

1/7

BEIT HALOCHEM

Les Centres Beit Halochem, Une "Deuxième Maison"

 

Beit Halochem est un centre unique de réadaptation, de sports et de loisirs qui s’occupe des invalides de Tsahal et de leurs familles. Les anciens combattants invalides bénéficient de divers traitements tout au long de leur vie, aussi longtemps qu’ils en ont besoin. L’accent est mis sur le sport comme outil de réadaptation avec un large éventail de programmes sociaux et culturels.

La philosophie portée par Beit Halochem implique la prise en charge des invalides de Tsahal dans un environnement agréable pour eux et leurs proches. En accord avec cette philosophie, il offre une variété d’activités pour les adultes, leurs familles et leurs enfants.

Une caractéristique importante chez Beit Halochem est la rencontre des «générations» ; les anciens prennent soin des nouveaux venus qui doivent apprendre à s’adapter au monde difficile et complexe du handicap.

 

AMUSSEF

Association des Amis du MUsée du monde SEFarade.

Ce musée parisien, sans équivalent dans le monde entier, fera exister ce qui n’est plus, en retraçant l’histoire et la culture de ces communautés juives disparues en quelques années sans faire de bruit. Amujex a pour vocation de le préfigurer, de faire son projet scientifique et culturel, de choisir son emplacement et son maître d’œuvre et de lever les fonds nécessaires à sa réalisation.

 

SCHIBBOLETH – Actualité de Freud –, dont la recherche, l’enseignement, les rencontres et échanges, pluridisciplinaires, sont les finalités, travaille ainsi régulièrement en partenariat privilégié avec des institutions telles que : 

1/2
Pour plus d'information: 
http://www.schibboleth.fr/

SCHIBBOLETH

BUTS, MÉTHODE, ÉTAPES

Depuis plus de 10 ans, Schibboleth – Actualité de Freud–, association internationale et interuniversitaire, propose à un public tant divers que nombreux de se rencontrer avec des intellectuels, praticiens, universitaires, chercheurs, auteurs et créateurs, artistes, spécialistes de référence, de filiations différentes et issus de toutes les disciplines, la psychanalyse et la psychopathologie, le droit, l’histoire, la sociologie et l’anthropologie, la philosophie, l’analyse des images et des discours, les sciences politiques, économiques, sociales, et humaines et du vivant, la géopolitique, l’étude des cultures et des peuples, des idéologies, des religions, la littérature et les arts cinématographique et plastique, la médecine, les sciences et la bio-éthique… au cours de séminaires, conférences, publications et colloques ouverts à tous, pour penser ensemble notre époque et trouver comment y agir. 

Au fil des ans, notamment entre la France et Israël, une communauté culturelle et scientifique probablement unique, un style, un espace et un rythme de réflexion et de débat se sont ainsi créés.

Cette entreprise s’étaye sur diverses généalogies de pensée fondamentales, notamment celle de Freud, la pensée juive, auprès desquelles elle trouve une méthode, une éthique de vérité et de responsabilité, de pensée et d’action, et une exigence d’élévation intellectuelle, et construit une véritable clinique du contemporain – apte à sonder, étudier l’état du monde et de la langue, en lire et analyser les actualités, en discerner et appréhender le malaise et les dénis, en caractériser les signes comme autant de symptômes, en identifier les problématiques humaines, sociétales essentielles et leurs enjeux civilisationnels. Faire se rencontrer les personnes et les savoirs en vue de transmettre et bâtir une éthique pour maintenant et demain participe de et à un travail de culture, un « progrès dans la vie de l’esprit » et une défense face à la destructivité humaine et ses régressions anthropologiques.

 

Situé au sein du désert, L’Université Ben Gourion du Néguev travaille sans relâche pour transformer le désert en une source de vie au bénéfice de toute l'humanité, et ce, entre autres, à l'aide de collaborations françaises. Les chercheurs de son Institut des Amis Français pour l’Agriculture et la Biotechnologie des terres arides effectuent des travaux de recherches fondamentales et appliquées pour apporter des solutions agricoles durables dans les zones arides où les méthodes agricoles classiques ou traditionnelles sont difficiles, voire impossible, à mettre en œuvre. La science tente de répondre aux besoins des populations résidant dans ces zones touchées par la sécheresse en cherchant à atténuer les problèmes de sécurité alimentaire et en œuvrant à promouvoir des moteurs de croissance économique. La sécheresse, la salinité élevée de l’eau, les températures extrêmes et les intensités lumineuses élevées posent intrinsèquement de grands défis aux populations, à la faune et à la flore. 

 

Également dans le domaine d'agriculture et de l’espace, le satellite franco-israélien de recherche de l'environnement VENµS (Vegetation and Environment monitoring on a New Micro-Satellite) dont le chercheur israélien principal est membre du corps professoral de BGU a été lancé en 2017 en collaboration avec le CNES. Le satellite collecte des données sur des champs agricoles afin d'étudier l'état de la terre et d'autres ressources naturelles telles que le feuillage, le reboisement et la qualité d'eau.

LES AMIS DE L'UNVERSITE BEN GOURION DU NEGUEV

L’Université Ben Gourion du Néguev (BGU) est l’université de recherche connaissant la croissance la plus rapide en Israël. Avec 20 000 étudiants, 4 000 membres du personnel et du corps professoral et trois campus à Beer-Sheva, Sde Boker et Eilat, BGU est un vecteur de changement qui concrétise la vision de David Ben-Gourion, premier Premier ministre légendaire d'Israël, qui envisageait l'avenir Israël émergeant du Néguev. L’Université est au cœur de la transformation de Beer-Sheva en cyber-capitale du pays, avec des sociétés multinationales de premier plan tirant parti de l’expertise du BGU pour générer une R&D innovante.

 

À l’heure de son cinquantième anniversaire, la mission du BGU est de continuer à opérer des changements, aux niveaux local, régional et international. Avec des facultés en sciences de l’ingénierie ; sciences de la santé ; sciences naturelles ; sciences humaines et sociales ; affaires et gestion ; et études du désert, BGU est une université avec une conscience qui agit à la fois aux frontières de la science et au sein de la communauté. Plus du tiers de nos étudiants participent à l'un des programmes d'action communautaire parmi les plus développés au monde. L’université est un leader national et mondial reconnu dans de nombreux domaines. Elle encourage activement les collaborations multidisciplinaires avec le gouvernement et l'industrie et nourrit l'entrepreneuriat et l'innovation sous toutes ses formes.

1/4
 

LES JOURNEES DE GALILEE

Meet In Galilée organise la magnifique rencontre entre l'oeuvre musicale de Mozart et l'histoire de la région.

La raison d’être de Meet in Galilee est de créer un espace au-delà de toutes frontières de quel qu’ordre soient-elles, de briser les idées préconçues sur la région, de faire connaitre Saint Jean d’Acre, terre où les différentes communautés savent vivre ensemble.

 

Dans cet esprit, Meet in Galilee organise tous les deux ans un festival d'art lyrique couplé à un forum économique et/ou scientifique.

 

LES AMIS DES JOURNEES DE GALILEE

Les Amis des Journées de Galilée ont pour mission de faire rayonner l'excellence française en Israel notamment grace à un festival d'art lyrique qui se déroule tous les 2 ans à Saint Jean d'Acre dans la magnifique cour de la forteresse des Croisés classée au patrimoine de l'Humanité .

 
CRÉER DES PONTS ENTRE LES PEUPLES ISRAÉLIENS ET PALESTINIENS.

Depuis 2005, Un Coeur pour la  Paix fait opérer gratuitement des enfants palestiniens souffrant de malformations cardiaques graves, souvent mortelles, par des équipes de médecins israéliens et palestiniens travaillant main dans la main  à l'hôpital Hadassah de Jérusalem et forme des soignants palestiniens. 

En 2019 , Coeur pour la  Paix va se concentrer sur la formation de soignants palestiniens décidés à travailler en Cisjordanie pour développer l'expertise en cardiologie pédiatrique et en conseil génétique.

 

Dans cette région du monde, le Moyen-Orient, le nombre de cardiopathies congénitales est encore très élévé du fait des nombreux mariages consanguins, de l'ordre de 45%.

UN COEUR POUR LA PAIX

 

COMPAGNIE DE DANSE "VERTIGO"

1/5

Nous contacter: 

Yohanna Kremer – yohanna@vertigo.org.il

Tel: +972-505740322

www.vertigo.org.il

Partenaires dans la vie et dans la danse, Noa Wertheim et Adi Sha'al co-dirigent la Compagnie Vertigo Dance, fondée en 1992

 

Vertigo est une compagnie de danse contemporaine de renommée internationale - une mosaïque d'artistes talentueux. A chaque représentation,  le public se retrouve pris  dans un voyage imprévisible, passionnant et stimulant. 

 

Se produisant dans de prestigieux centres culturels et des festivals dans le monde entier, les créations de Vertigo expriment un message international de l'art israélien lié aux réalités sociales actuelles à travers son langage unique du mouvement corporel.

 

Vertigo est une école de danse créée à Jérusalem en 1997 - et propose des cours de danse moderne, ballet, contact improvisation, danse africaine, Feldenkreis, Gaga et Tai Chi.

 

Depuis 2002, le Vertigo Danse Workshop offre un cadre pour la formation de danseurs professionnels. 

 

Vertigo organise des représentations et des ateliers de sensibilisation pour diverses communautés en Israël, y compris les personnes en situation de handicap. 

 

Le travail professionnel de la compagnie Vertigo Dance est soutenu, entre autres, par  le ministère des Arts et de la Culture, le ministère des Affaires étrangères, le ministère du Tourisme, la municipalité de Jérusalem, la Fondation de Jérusalem, le Centre Suzanne Dellal, et diverses fondations et donateurs privés.

 

Chaque année, plus de 1000 enfants en Israël reçoivent un diagnostic de cancer. En raison du sombre diagnostic de la maladie, de l'hospitalisation et des traitements, les enfants et leurs familles sont confrontés à de nombreux défis émotionnels, fonctionnels et économiques, notamment: anxiété, désespoir, confusion, manque d'information et capacité de hiérarchiser l'isolement par fatigue, de traiter avec les institutions et organisation logistique de la famille, achat de médicaments, recherche d'un soutien financier lorsque le revenu du parent est affecté, etc. Après la période d'hospitalisation, lorsque les enfants rentrent chez eux, les familles font face à des défis tels que la réintégration dans leur propre vie combinée à la routine de suivi des traitements.

Pour faciliter la gestion de ces défis, l'organisation à but non lucratif «Larger than Life» a été fondée en 2000 dans le but d'améliorer la qualité de vie et le bien-être des enfants atteints de cancer et de leurs familles, dans tout le pays, indépendamment de religion, sexe et nationalité. 

Notre vision est de soutenir les enfants et leurs familles en créant des expériences joyeuses tout en continuant d'améliorer la qualité des soins et des conditions médicales des enfants.

Depuis sa création, «Larger than Life» a aidé plus de 15 000 enfants à faire face au cancer, grâce à des activités axées sur trois domaines:

  • Le Bonheur: Nous opérons un soutien émotionnel et social pour les enfants atteints de cancer et leurs familles. Nos activités leur procurent des moments de bonheur et de répit face à la routine difficile des traitements, et augmentent le plaisir de vivre des enfants, dans l'espoir de leur donner la force dont ils ont besoin pour faire face à la maladie.

  • La Santé: Nous soutenons le département d'oncologie pédiatrique dans les hôpitaux israéliens en améliorant la qualité des soins médicaux, en achetant du matériel médical de pointe, en améliorant les conditions d'hospitalisation, en finançant des médicaments et des traitements non inclus dans les services de santé de l'État, en finançant des postes supplémentaires dans les équipes sociales et médicales, en renforçant l'activité chambres pour enfants, et plus encore.

  • L'Espoir: Nous travaillons pour accroître la sensibilisation du public et améliorer la législation concernant les droits des enfants à recevoir les meilleurs traitements et médicaments, ainsi qu'à investir dans l'éducation et à recueillir des informations sur la maladie et les défis qu'elle pose. nous offrons également aux enfants en rétablissement la possibilité de participer à des processus d'autonomisation à long terme qui facilitent leur retour à leur vie régulière et routinière.

PLUS GRAND QUE LA VIE

1/1
 

MAISON DE BENJI POUR SOLDATS SEULS

Le concept - 

 

La Maison de Benji, a été érigée en 2012 en mémoire du commandant Benji Hillman ( ז "ל ) tombé au combat pendant la seconde guerre du Liban (2008). La maison met à disposition de 87 soldats de combat disposant du statut de « Hayal Boded » un studio privatif pendant toute la durée de leur service militaire.

 

Les soldats résidents bénéficient du plus haut niveau de confort, notamment : l'intimité de leur propre chambre, trois repas par jour, un service de blanchisserie assuré par des volontaires qui lavent et rendent leur linge (propre et plié) avant leur retour à la base, de vastes espaces publics à l'intérieur et à l'extérieur, des équipements de loisirs, etc. En plus de ce soutien matériel, la Maison de Benji offre également un environnement familial chaleureux, une communauté et un soutien émotionnel - une combinaison gagnante qui donne au soldat seul un véritable sentiment d'appartenance.

 

Leurs besoins physiques et émotionnels étant pris en charge, ils peuvent concentrer leurs énergies à être d'excellents soldats.

 

La Maison de Benji continue de soutenir les soldats isolés après leur libération de Tsahal, en les aidant à faire leurs premiers pas dans la vie civile pour s'intégrer dans la société israélienne en tant que citoyens indépendants et productifs. Le « centre d'orientation » est une entité qui opère au sein même de la Maison de Benji et est également ouvert aux soldats non-résidents .

 

À ce jour le centre d’orientation a aidé plus de 1 500 soldats isolés à ce jour. Parmi les soldats aidés par le Centre d'orientation, 90 % choisissent de rester en Israël - un pourcentage bien plus élevé que les 25 à 50 % de la population générale des soldats isolés qui restent après la fin de leur service militaire.

 

Le processus d'orientation et de soutien commence 2 mois avant la fin du service militaire, en fournissant une assistance pour trouver un emploi, trouver et meubler un logement, gérer les finances personnelles, les études supérieures et les bourses ainsi que naviguer dans la bureaucratie israélienne (qui n’est pas simple). Un mentor individuel, qui "correspond" au profil du soldat, l'accompagnera dans cette transition difficile vers la vie civile.

La fondation Benji Hillman (la fondation gérant la maison de Benji) vous propose de prendre part à un projet unique en Israël qui soutient la démarche sioniste de nombreux jeunes qui choisissent de rejoindre les rangs de Tsahal malgré leur statut de Soldat seul combattant.

 

Nous pensons que ces jeunes soldats méritent le soutien de la diaspora pour améliorer la vie des jeunes hommes et femmes qui réalisent le rêve sioniste de protéger la terre que nous aimons tous tant.

 

La nouvelle maison, qui s'étendra sur 2 500 mètres carrés, comprendra :

  • Studio privatif pour 93 soldats seuls combattant portant la capacité d’accueil totale de 87 à 180 soldats

  • Quatre étages et un sous-sol.

  • Des espaces publics - dont un hall d'entrée, une salle de club, une cuisine casher, une salle à manger, un espace de fitness et un grand jardin.

  • Trois bureaux pour le personnel.

 

Le projet implique un budget de 3,5 millions de dollars pour couvrir les coûts de construction de cette 2nd maison.

 

Ce serait un privilège pour nous d'honorer votre don en nommant l’une des chambres ou l’un des espaces publics de la nouvelle maison en votre nom ou en mémoire de votre proche.

 

En vous associant à nous dans ce modèle éprouvé, vous permettrez aux soldats isolés de servir et d'atteindre leur plein potentiel. Vous pouvez également être certain que ce 2nd projet sera géré avec les plus hauts standards d'efficacité et de professionnalisme comme la 1ère maison dont nous avons la charge.

 

Au nom de tous les soldats et de notre organisation, nous vous remercions d’avance pour votre considération.

 

Taglit-Birthright Israël a été créé en l’an 2000 pour assurer la continuité du peuple juif, avec mission de combattre l’assimilation croissante en renforçant les liens des jeunes adultes Juifs à leur héritage, leur identité, le peuple juif et l’Etat d’Israël. 

 

Taglit est le plus grand projet éducatif et pédagogique du monde juif. Depuis sa création, 750 000 jeunes de 18 à 26 ans venus de 68 pays comprenant plus de 100 000 soldats israéliens de leur âge, ont participé à ce programme en Israël qui leur est offert.

 

En France, alors que la communauté connait des temps difficiles avec une montée inquiétante de l’antisémitisme, TAGLIT s’avère plus que jamais essentiel.

 

Grâce à ce séjour en Israël passionnant à la rencontre de leur identité, nous donnons à nos enfants les arguments et les connaissances nécessaires pour faire face et contrer la désinformation et la haine.

 

Nous préparons la communauté juive de demain en créant le désir chez nos jeunes de s’investir dans la vie juive et dans les valeurs qui la composent.

 

Nous créons un lien indéfectible avec Israël, lien qui pourra s’exprimer aussi bien de manière privée que dans la sphère professionnelle.  

 

Nos enfants auront un rôle à jouer dans la société française en tant que citoyen, en tant que juif, en tant que membre d’une communauté.

 

Soutenez-nous afin que nous fassions d’eux le lien essentiel entre les juifs français, la société française et Israël.

 

Taglit France

Mail          : contact@taglit.fr

Site            : https://fr.birthrightisrael.com/dons

Tel             : 01 44 93 41 43    

TAGLIT FRANCE

 

TECHNION FRANCE

1/6

Le Technion France, représentation française de l'université du Technion - Israel Institute of Technology a pour mission de promouvoir le Technion en France et en Europe francophone, et de valoriser les réalisations et les projets du Technion dans les domaines de la recherche scientifique et technologique. 

 

De plus, il entend développer les collaborations, synergies et connexions entre les deux écosystèmes français et israélien.


Enfin, il apporte un soutien matériel et financier au Technion pour favoriser son développement, apporter une aide aux étudiants et financer ses projets de  recherche.

En savoir plus

L’Université du Technion, fleuron de l’innovation, joue un rôle essentiel pour l’avancée scientifique, en Israël et dans le monde.

 

Véritable MIT du Moyen-Orient, berceau de l’Innovation, le Technion – Israël Institute of Technology, s’est affirmé comme un acteur essentiel de la Start-up Nation, en faveur de l’Education, l’Excellence, le développement de la science pour le progrès de l’humanité.

 

Le Technion propose principalement des formations et  programmes de recherche dans les domaines de la science, de l’ingénierie, de la médecine, de la gestion industrielle, de l’architecture, de l’urbanisme, et de l’intelligence artificielle.

  

Des découvertes scientifiques issues des laboratoires du Technion ont constitué de véritables révolutions technologiques et industrielles dans leurs domaines : la clé USB, la caméra pilule à avaler, la rasagiline utilisée pour le traitement de la maladie de Parkinson, l’algorithme Lempel-Ziv-Welch, permettant la compression de données nécessaire pour l’envoi de PDF ou de GIF, le système d’irrigation au goutte à goutte, le robot-serpent capable de secourir des survivants en cas de catastrophe naturelle… et de nombreuses autres.

 

Des projets de recherches prometteurs dans les domaines médical (recherche autour de la détection et du traitement du cancer ou de la maladie d’Alzheimer, robotique, imagerie médicale…) ; environnemental (production d’énergies alternatives, production et traitement de l’eau…) ; spatial (nanosatellites, ingénierie biomimétique…) ; des nanotechnologies, des biotechnologies, de la cybersécurité, des mathématiques, du génie électrique, de l’informatique, de l’aéronautique... font aujourd’hui l’objet de toutes les attentions. 

 

Notamment, la santé est un pôle majeur du Technion et au delà des recherches habituelles et nombreuses, 45 laboratoires se sont mobilisés ces dernières semaines dans la lutte contre le Covid-19, tâchant d’apporter les solutions les plus innovantes en termes de diagnostic, de traitement, de recherche vaccinale, et de protection des soignants.

 

La méthode d’administration de médicament LIFT (Liquid Foam Therapy, littéralement, « thérapie par mousse liquide ») permet par exemple d’améliorer de façon significative l'efficacité du traitement du syndrome de détresse respiratoire aiguë, caractéristique des cas graves du coronavirus, ou encore, le patch de protection anti-virus Maya à apposer sur le masque chirurgical protège le personnel médical en neutralisant les nanoparticules du virus présents dans l’air environnant.  

 

La crise que nous traversons nous rappelle à quel point la recherche est essentielle, se mobiliser pour lui donner les moyens d’agir est devenu une priorité.

 

Soutenir le Technion, c’est avant tout soutenir le progrès scientifique et technologique, en permettant le développement de ses projets de recherche et programmes innovants.

En savoir plus

 

LES ÉCOLES PARTENAIRES

  • Facebook

Fondation France-Israël

+33 1 82 28 95 85

contact@fondationfranceisrael.org

BP 20024

75 362 PARIS Cedex 08